Home » Currently Reading:

musée Rodin

» Je donne à l’Etat toute mon oeuvre plâtre, marbre, bronze, pierre, et mes dessins ainsi que la collection d’Antiques que j’ai été heureux de réunir pour l’apprentissage et l’éducation des artistes et des travailleurs. Et je demande à l’Etat de garder en l’hôtel Biron, qui sera le musée Rodin, toutes ces collections, me réservant d’y résider toute ma vie. » C’est en ces termes qu’ Auguste Rodin négocie avec Paul Escudier  en 1909 la fondation du Musée Rodin.

Ouvert le 4 août 1919, deux ans après la mort du sculpteur, voici près d’un siècle, le musée Rodin aborde désormais une nouvelle ère. L’enjeu était de taille, un lieu qui vieillissait, « au bout de sa résistance » selon les termes de Catherine Chevillot, directrice du Musée Rodin, une oeuvre titanesque et une nécessaire évolution de la proposition culturelle. Il fallait donc restaurer un hôtel particulier du XVIII ème siècle, concilier des impératifs structurels,  se conformer aux normes exigibles d’un bâtiment qui accueille 700000 visiteurs par an, tout en donnant à ressentir la richesse et la modernité de la démarche du sculpteur. De fait, pour le renouveau du Musée Rodin, la technologie a été mise au service d’une oeuvre, jusque dans les plus infimes détails.

Le visiteur ne pourra se douter de la sophistication des conceptions des vitrines d’exposition, du mobilier, de l’inventivité mise en oeuvre pour adapter des sellettes du XIXème et les rendre capables de résister aux manipulations comme aux variations thermiques. Par contre il aura accès à une oeuvre dont toute la richesse  lui sera suggérée par une scénographie dynamique, sans bavardage, sans diktats, selon une démarche qui guide sans contrainte et donne à voir l’oeuvre sans bling-bling, ménage sa liberté et sa curiosité.

L’Hôtel Biron, intégralement rénové, est désormais mis au service des sculptures grâce à un travail sur la lumière et la couleur. C’est un paradoxe puisque les statues s’imposent par leur monochromie. Les matériaux utilisés sont ceux traditionnels de la statuaire des fin du XIX ème et début du XX  ème siècles: terre, plâtre, marbre et bronze. Dans ce cas un décor à dominante blanche, dans lequel se fondraient les sculptures, était un non-sens. Les recherches sur documents d’époque et les opérations de sondage du bâtiment ont permis à l’architecte de la rénovation, Dominique Brard, de constater que les ateliers d’alors ne présentaient pas des murs blanchis, mais colorés, capables de mettre en valeur le travail sur la matière et les reliefs.

C’est donc, selon cette philosophie de la couleur et cet art du fond, que la société Farrow & Ball a spécialement élaboré pour le musée Rodin la teinte  Biron Gray.  Associée à une gamme restreinte de gris colorés, à un subtil Joa’s white ( notre prosaïque coquille d’oeuf) et à un paille citronné, cette couleur crée désormais l’identité visuelle du musée autant qu’ elle sert la symbiose du lieu et de l’oeuvre. Dès lors les terres cuites poudrées, les bronzes sombres, les plâtres mats et les marbres aux éclats discrètement nacrés acquièrent une singulière présence.

La muséographie s’appuie aussi sur la sophistication high-tech de l’éclairage mis au point par Stéphanie Daniel. Au jeu des sculptures avec la lumière naturelle, au gré des saisons et des heures de la journée, s’ajoute une orchestration sophistiquée de l’éclairage artificiel. Piloté par un système informatique, le protocole Dali, cet éclairage novateur arrive en compensation de la lumière naturelle. Un infime jeu entre 4000 et 4700 kelvin module l’intensité et la chaleur de la luminance, tout en pouvant s’adapter non seulement à chaque salle mais aussi à chaque oeuvre en fonction de son orientation, de son matériau , et cela sans que la lumière ne paraisse à aucun moment artificielle. Un oeil, même averti, ,sera pris par l’expression d’un regard discrètement éveillé par cette technologie pratiquée sur le mode mineur, au service de l’art.

Toute cette muséographie, qui privilégie la fluidité et l’ouverture, entre en convergence avec  l’oeuvre de Rodin.  Le choix de présenter toute son oeuvre, mais aussi tout l’environnement de celle-ci,y compris sa collection particulière, donne à voir tout un processus créatif, à comprendre comment cet artiste transformait son espace, collectionnait ses « antiques », des fragments de sculptures de l’antiquité trop endommagés pour intéresser les musées d’alors, concevait, vivait son siècle et l’ exprimait dans une singulière modernité. Riche de 33697 oeuvres, avec 6775 sculptures, 6466 antiquités, 256 meubles anciens, 206 peintures, 9094 dessins et estampes, 11000 photographies, le Musée Rodin possède un fonds qui permet justement un renouvellement des oeuvres exposées, le choix d’expositions thématiques à l’envi, et de fédérer de nombreuses initiatives culturelles sur un mode éclectique.

Quoi qu’il en soit le nouveau Musée Rodin révèle aussi un nouveau Rodin.  Dépassée la vision négative du mentor machiste de Camille Claudel. Dans cette mise en scène de l’invisible, l’amateur retrouve le sculpteur, son atelier mais encore sa collection privée. Peut-on imaginer, en franchissant le seuil de l’Hôtel Biron , découvrir Les Moissonneurs de Van Gogh, revoir La Femme nue de Pierre-Auguste Renoir, ou s’attarder sur Belle-Isle-en-Mer peinte par Claude Monet. En quelque sorte ce musée de la nouvelle ère montre combien la culture et l’art sont des disciplines dynamiques, rappelle leur importance dans la formation de l’individu, mais aussi participe à un rayonnement complexe qui dépasse les limites  de la cité.
Dominique Grimardia
Copyright Forks

Musée Rodin,  77 rue de Varenne, 75007 Paris

RSS Forks.tv

  • Culture au Château Pommard
    Grand vin en Bourgogne , Château Pommard, acquired in 2003 by Maurice Giraud, founder of the company Savoyard of high-end leisure residences MGM Builder. The largest private vineyard of with 20 hectares of a single tenant, was sold to an American entrepreneur Michael Baum. Iconic Silicon Valley boss, Michael Baum, 50 years old, made a […]
  • John Lawrence Sullivan Interview
    En choisissant John Lawrence Sullivan , une figure légendaire du ring de la fin du XIX siècle , Arashi Yanagawa, ancien boxeur professionnel est entré avec dynamisme en 2003 sur la scène d'une nouvelle mod masculine japonaise.
  • Mikelangelo Interview
    Michel Angelo se lance a nouveau dans une grande aventure, une grande tournée avec le cirque Bouglione. Son spectacle Baby Blues débutera à Angoulême le 6 et 7 mars. Dans son interview, il nous explique ses motivations et sa volonté d'aller de retourner sur le devant de la scène.
AdvertisementAdvertisementAdvertisementAdvertisement

  • No tweets available at the moment.

Follow Me on Twitter

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

RSS Forksbeauty

  • Quand la cosmétique rime avec pragmatisme, intelligence et clarté
    Dans la recherche d'une solution cosmétique plus proche de la nature, de nombreuses solutions sont proposées. Les plus extrêmes vont jusqu'à la confection at Home de produits de beauté. Sans aller jusqu'à une démarche aussi radicale, il existe quelques solutions pour parfaire les soins de notre corps. Recourir aux suites essentielles figure parmi ces choix […]
  • Spa made in Enghien
    La mode du spa connaît moult avatars et à force de vouloir en installer partout et surtout toujours dans les quartiers supposés chic, in et choc, il arrive que ce moment de détente privilégié vire au cauchemar. Cabines non insonorisées qui vous font partager les papotages voisins Simple vitrage qui vous laisse en prise directe […]
  • Un consommateur averti en vaut… plus de deux
    Le proverbe dit : « un homme averti en vaut deux ». Cet adage est également vrai pour le consommateur d'aujourd'hui. Mais on peut aussi ajouter qu'il n’ y a aucune raison pauvre pour qu'un consommateur averti ne manque pas d'humour En partant de ce principe, un éditeur a conçu sous un format mini Pocket […]
  • Quand la cosmétique est intelligente
    Dans la recherche d’une solution cosmétique plus proche de la nature, de nombreuses solutions sont proposées. Les plus extrêmes vont jusqu’à la confection « at Home » de produits de beauté. Sans aller jusqu’à une démarche aussi radicale, il existe quelques solutions pour parfaire les soins de notre corps. Recourir aux huiles ...

Simple Post

Des vacances autrement: Gdansk

Tweet A l’est de l’Allemagne, avec une façade maritime sur la Mer Baltique, la Pologne se situe au confluent de l’Europe du Nord et l’Europe Orientale. Mais avant de devenir le 1er mai 2004 un pays membre de l’Union européenne, la Pologne, en raison de sa situation géo-politique, connut une …

Patek Philippe la constance dans l’innovation

Tweet Patek Philippe est une marque horlogère Suisse dont la renommée s’est bâtie sur la conception des montres les plus plates et complexes du marché. C »est d’ailleurs ce qui a constitué la principale caractéristique de son savoir-faire. Une constante dans les ventes aux enchères Cette marque se signale par la …

ArteBellum dans le trend des ventes aux enchères sur Internet

Tweet Les ventes aux enchères offrent parfois l’opportunité de rencontrer des objets dont le destin n’a pas encore rencontré la reconnaissance du public. Un yacht de 20 mètres, aux finitions incroyables se trouve être en vente sur le site ArteBellum. L’histoire de ce bateau est en effet singulière. Conçu avec …

Le professeur Patrice Debré nous éclaire sur les infinis du microbiote

Tweet Au salon des Allergies Alimentaires et des produits « Sans » qui se tenait Porte de Versailles,  Patrice Debré,  professeur  d’immunologie à l’Université Pierre et Marie Curie a tenu une conférence sur le thème de l’homme microbiotique. Son  exposé a dressé un état de l’art de la recherche en ce domaine. …

Hello, my game is…

Tweet L’humour est au rendez-vous quand Invader investit le Musée en Herbe. Voilà plus de 6 ans que cet artiste n’avait pas exposé à Paris, entre quatre murs. Un peu logique pour un street-artiste, ces créateurs qui ont choisi d’envahir toutes les surfaces de l’espace urbain. Et pourtant un retour …

Noma, un film sur une cruelle démesure

Tweet « Noma au Japon », film-documentaire réalisé par Maurice Dekkers, a pour sujet unique le voyage du chef René Redzepi dans l’archipel en 2015. Celui-ci a en effet crépu re-créé un restaurant éphémère au Mandarina Oriental Hôtel. C’est un documentaire à regarder non pas comme un documentaire très bien fait, mais …

Radical Trend

Nous avons créé Forks en 2005, pour satisfaire la profonde curiosité des lecteurs que nous connaissons cherchant l’ultra chic, l’ultra beau, l’ultra esthétique dans un magazine. L’éclectisme de Forks est le reflet de notre vie moderne, de la mode à l’art, du high-tech au travel, du cinéma au théâtre.

Recent Comments