Non classé 17 avril 2014

Katsumi au fil des mots…. interview

by admin

Dans le cadre du festival « Livres en tête » organisé par Les Livreurs, Bernard Pivot en qualité de président  d’honneur accompagné de l’actrice Katsuni pour animer un bal entrecoupé de textes libertins, l’occasion pour réaliser un interview « Bon Chic Bon Genre »:

Jean Cousin : Êtes-vous ou devenez-vous l’égérie de la culture ?

Katsumi : On ne s’autoproclame pas égérie mais en tout cas ce soir je suis marraine, marraine de cette soirée qui célèbre la littérature libertine, érotique et effectivement j’ai le plaisir de représenter cet événement aux côtés de monsieur Pivot, ce n’est un hasard puisque qu’on sait que mon métier consiste à donner du plaisir par l’image et c’est une manière d’associé cinéma X et littérature par l’intermédiaire de cette soirée.

J.C : Que reste-t-il de vos études ? Les livreurs dans le cadre de leur Festival au Réfectoire des Cordeliers, ont invité Bernard Pivot en qualité de président  d’honneur accompagné de l’actrice Katsuni pour animer un bal entrecoupé de texte libertins

K : Quand on est étudiant, quand on va à l’école souvent on se plaint en disant  » oh ça sert à rien » on est très pressés d’être dans la vie active, d’être dans l’action et au final tout ce qu’on apprend ça reste des fondations, j’ai fait une année à science po et 3 années en lettres et ça m’a donner une méthode pour écrire, pour réfléchir, pour m’instruire aussi et finalement on se rend compte qu’une fois qu’on a les bases il faut continuer d’apprendre tous les jours, l’apprentissage n’est jamais fini en fait.C’est vrai que pendant plusieurs années j’ai délaissé les livres, tout ce qui était intellectuel, j’avais besoin justement d’être dans l’action et aujourd’hui je reviens vers un des mes premiers amours et ça fait du bien, ça fait du bien de jouir avec son cerveau.

J.C : Quel est le secret de votre longévité ?

K : Le plaisir, j’ai du plaisir dans tout ce que je fais, c’est la règle que je me suis toujours donnée, ne faire que ce que j’aime ça peut sonné un peu comme un luxe mais je pense que c’est à la portée de tout le monde en tout cas c’est la règle que je me suis donnée, quand on aime ce qu’on fait, quand on fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux on a de bonnes chances de réussir, il y a toujours un facteur chance, évidemment mais l’envie, la volonté, le travail et l’amusement, c’est un mélange de tout ça .

J.C : Quels sont vos auteurs préférés ? Où quels étaient vos auteurs préférés ?

K : quand j’étais étudiante j’étais très décadence, romantisme noir, très fin 19e, j’étais évidemment folle amoureuse de Baudelaire, de Maupassant et la dernièrement j’ai eu une claque magistrale en découvrant Bataille que je ne connaissais pas du tout que j’ai découvert justement grâce a ce festival, je leur ai demandé quelques références de littérature érotique et ils m’ont conseillé « l’histoire de l’oeil » et ça a était avec les Fleurs du mal la plus grande révélation littéraire donc voilà désormais mon cerveau est un champ de Bataille.

J.C : Et quels sont vos projets ?

K : Comment dire, il y en a beaucoup qui sont liés à l’écriture, depuis un an je rédige mon blog pour les Inrocks ça m’a redonné envie d’écrire et le projet le plus important pour l’année à suivre c’est l’écriture de mon livre puisque j’ai vraiment envie de partager l’expérience et ce que j’ai vécu à travers le X et j’ai toujours ma ligne de lingerie et je prépare un spectacle érotique, ça reste toujours associé au plaisir finalement mais à travers d’autres moyens d’expression j’ai envie de m’exprimer autrement que exclusivement à travers les films X.

J.C : En tout cas je vous remercie.

K : merci beaucoup !